Datadock

S2i Digital est un organisme de formation Datadocké

Depuis janvier 2017, une formation doit, pour être financée, être réalisée par un organisme de formation référencé par le financeur. Autrement dit, il doit avoir répondu aux six critères de qualité définis par la loi du 5 mars 2014. C’est un gage de crédibilité tant pour les entreprises que pour les salariés bénéficiaires de formation.
Pour simplifier la tâche des organismes de formation, des indicateurs permettent de juger du respect de ces critères.
Les entreprises ont tout intérêt à inciter les organismes de formation avec lesquels elles travaillent régulièrement à s’inscrire le cas échéant sur Datadock.

Qu’est ce que Datadock ?

Datadock est une base de données unique sur la formation professionnelle sous l’angle de la qualité. Elle permet aux financeurs de la formation professionnelle réunis au sein du GIE D2OF de vérifier la conformité des organismes de formation vis-à-vis des 6 critères qualité définis par la Loi.

Après leur enregistrement sur Datadock, les organismes de formation doivent déposer les éléments de preuve liés aux 21 indicateurs définis par les financeurs pour répondre aux 6 critères.

Une fois le contrôle de la conformité des pièces réalisé, les organismes de formation deviennent « datadockés » par les financeurs. Chacun de ces derniers peut décider d’intégrer ces organismes de formation dans son catalogue de référence.

Un service partagé

D’une base de données mutualisée formalisée par un outil technique, Datadock est devenu

– un service rendu et homogénéisé, ouvert à tous les organismes de formation, quelle que soit leur taille

– un service à l’écoute puisque chaque organisme de formation peut proposer des actions correctrices en cas de rejet d’un ou plusieurs critères

– un service simplificateur. Datadock facilite en effet les démarches des organismes de formation qui bénéficient d’un process identique pour au moins 41 financeurs, ainsi que le travail des financeurs, grâce à l’interfaçage réalisé avec leurs propres systèmes d’information.

 Des atouts pour tous 

Datadock permet aux organismes de formation :

– de remplir et mettre à jour leur dossier en toute autonomie

– de faire valider leurs éléments de preuve

– de réaliser un autodiagnostic sur la qualité de leur offre à l’aune des critères définis par la Loi

– s’ils satisfont aux indicateurs, d’être déclarés datadockés et donc de pouvoir être inscrits sur le catalogue de certains financeurs à qui revient la décision et la responsabilité

– de bénéficier d’un circuit court lorsqu’ils sont titulaires d’une certification labellisée par le CNEFOP

Datadock permet aux financeurs :

–  d’examiner les déclarations des OF et de rendre chacun d’entre eux datadocké ou non en fonction de ces éléments

– de partager des informations sur les OF dans un espace collaboratif qui leur est réservé

–  d’accéder à du reporting

– de s’appuyer sur Datadock en tant que levier de mutualisation du process de datadockage des organismes de formation. Charge ensuite à chaque financeur de choisir ceux qu’il inscrira à son catalogue.

 

L’esprit de la Loi

La loi du 5 mars 2014 confie aux financeurs de la formation professionnelle la responsabilité du suivi et du contrôle de la qualité des organismes de formation avec lesquels ils travaillent. Objectifs : améliorer la transparence de l’offre de formation et favoriser une montée en charge progressive de la qualité des actions de formation.

Le décret n°2015-790 du 30 juin 2015 fixe les critères qui permettent aux financeurs de la formation professionnelle continue de s’assurer de la qualité des actions de formation.

Ce décret :

  • Établit le calendrier avec une mise en application au 1er janvier 2017
  • Précise que les financeurs mettent à disposition des organismes de formation, des entreprises et du public, selon des modalités qu’ils déterminent, des informations relatives aux outils, méthodologies et indicateurs permettant de faciliter l’appréciation de la qualité des formations dispensées
  • Fournit les six critères qui doivent être évalués :
    • L’identification précise des objectifs de la formation et son adaptation au public formé
    • L’adaptation des dispositifs d’accueil, de suivi pédagogique et d’évaluation aux publics de stagiaires
    • L’adéquation des moyens pédagogiques, techniques et d’encadrement à l’offre de formation
    • La qualification professionnelle et la formation continue des personnes chargées des formations
    • Les conditions d’information du public sur l’offre de formation, ses délais d’accès et les résultats obtenus
    • La prise en compte des appréciations rendues par les stagiaires
  • Demande aux organismes financeurs d’inscrire et de publier à partir du 1er janvier 2017 la liste des organismes de formation qui remplissent les critères évalués
  • Charge les organismes financeurs de veiller à l’adéquation financière des prestations de formation achetées et aux tarifs pratiqués pour des prestations analogues

Les critères visent à :

– améliorer la lisibilité de l’offre de formation,

– inciter les prestataires de formation à donner davantage d’informations utiles aux financeurs et aux bénéficiaires, notamment sur les résultats obtenus aux examens et d’accès à l’emploi,

– accroître la capacité de l’offre de formation à s’adapter aux besoins du public à former.